En Estonie, un sapin unique pour sensibiliser à la sauvegarde de l'environnement

De nombreuses villes européennes rivalisent parfois d’ingéniosité pour faire la différence en termes de décoration de Noel. C’est notamment le cas de Viimsi, une petite ville en Estonie, qui à l’occasion des fêtes, a décidé d’installer un sapin géant un peu particulier. L’arbre de Noël, haut de 12 m, a été conçu à partir de bidons de 4 litres pour lave-glaces.

"L’année prochaine, nous avons décidé d’organiser une année sur le thème de l’environnement dans la paroisse de Viimsi. Nous avons donc voulu attirer l’attention sur les ressources qui nous sont chères", déclare Laine Randjarv, la maire de la ville située juste à l’extérieur de la capitale Tallinn. "Comme l’eau, la forêt, tout ce que nous avons autour de nous. Nous voulions que le grand arbre de Noël traditionnel reste dans la forêt et apporte plutôt une installation qui nous rappelle que l’eau est une ressource non renouvelable qui doit être conservée, protégée et ne sera jamais disponible à nouveau si on en gaspille trop".

Alerter sur la consommation de plastique

C’est l’artiste Teet Suur qui est à l’origine du projet. "L’arbre est fait de petits contenants qui sont utilisés pour contenir le liquide de lavage des vitres vendu dans les stations-service. Les contenants vides sont généralement jetés, mais ici, ils peuvent être utilisés comme lampes. Il y en a 1185 en tout. En ce sens, il s’agit d’un projet de recyclage".

Il précise que l’installation a pour objectif de réduire la consommation de plastique. "Parce que vous n’avez vraiment pas besoin d’acheter ce produit dans ce petit conteneur, les stations-service disposent désormais de pompes où vous pouvez les mettre directement dans votre voiture. Le conteneur n’est donc pas du tout nécessaire. On pourrait vraiment y réfléchir afin d’économiser du plastique".

Malgré son côté peu traditionnel, ce sapin agrémenté de lumières fait déjà le bonheur des habitants de la commune tout en sensibilisant à la sauvegarde de l’environnement. "C’est très étonnant. J’apprécie beaucoup, il est moderne et différent des autres. C’est la première fois que je vois une telle chose dans ma vie", confesse l’un des 18.000 résidents de Viimsi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK