En Espagne, les âmes des chevaux purifiées par le feu

En Espagne, pays de traditions, chaque 16 janvier la ville de San Bartolome de Pineiras célèbre la fête rituelle des "luminarias". Depuis plusieurs siècles, des chevaux, après avoir été bénis, s'élancent chacun à leur tour dans les rues du village afin de traverser les bûchers disséminés un peu partout.

 "Une année, il y a eu une épidémie et nos grands-parents ont pensé que pour guérir cette épidémie, ils devaient faire des feux et ainsi éradiquer le virus des animaux. Ainsi, chaque 16 janvier, la veille de la Saint-Antoine qui est le saint patron des animaux, des bûchers sont allumés dans le village pour purifier les âmes des animaux", explique Javier, résident de San Bartolome de Pinares. 

Fumées purificatrices 

Afin d'éviter tout risque d'embrasement, la queue et la crinière des quelques 150 équidés qui participent à la tradition sont noués en tresses. En cours de rituel, les bûchers sont aspergés d'eau, dégageant d'épaisses "fumées purificatrices" et plongeant tout le village de 600 âmes dans une atmosphère fantomatique.

Reste la question de la souffrance des animaux. Selon les participants, les chevaux ne sont pas obligés de s'élancer dans le bûcher, de nombreux cavaliers laissent le cheval choisir. S'il a trop peur, il peut passer à côté, mais "il n'y a aucun danger" selon les organisateurs. Une heure de chevauchée pyrotechnique qui chaque année attire des centaines de curieux venus de toute l'Espagne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK