En Allemagne, les joints d'hortensia remplacent le cannabis

"Quand ils sont fumés, les hortensias ont des effets hallucinogènes et euphorisants", explique Kurt Hostettmann, professeur honoraire de pharmacologie aux Universités de Lausanne et de Genève. En Bavière, et ce depuis une dizaine d’années, les jardins publics sont pris d’assaut, les massifs d’hortensias saccagés. Les fumeurs ciblent feuilles et fleurs, pour les sécher, avant de les rouler dans un joint. Fumés, leur effet est très proche de celui produit par le THC, la substance psychoactive du chanvre.

Mais cette "mode" a un solide revers : les spécialistes s’accordent sur le fait que la plante séchée et fumée est très nocive, avec des effets secondaires importants. A hautes doses, les substances fumées peuvent se transformer en acide cyanhydrique, "plus connu sous le nom de Zyklon B", prévient Kurt Hostettmann. La conséquence serait une mort rapide par étouffement.

W.F., avec Le Matin

 

Focus : fumer l'hortensia

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK