Elio Di Rupo parle de "l'Europe des 28": grosse erreur ou ardeur d'avance?

En quelques jours à peine, Elio Di Rupo a rencontré les dirigeants des pays fondateurs de l'Union européenne. Et lorsqu'un journaliste lui demande si ces rencontres signifient que "l'Europe doit à l'avenir retravailler avec ces pays", le Premier ministre belge lui répond: "En tout cas aujourd'hui, nous sommes 28 dans l'Union européenne, nous sommes 17 avec une monnaie qui est l'euro."

Si 17 pays utilisent effectivement l'euro, l'Union ne compte pour le moment que 27 membres.

Du côté des collaborateurs du Premier, on explique qu'Elio Di Rupo a tout simplement pris en compte le prochain élargissement de l'Union. "Il y a la Croatie", a réagi son porte-parole. "Il y a déjà eu la signature du traité d'adhésion lors du sommet européen de décembre. (...)"

Seulement voilà, la Croatie n'adhèrera officiellement à l'Union qu'en janvier 2013. Et ne participe pas encore aux différentes réunions et débats.

Alors, grossière erreur ou ardeur d'avance?

RTBF
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK