Deux TGV bloqués toute une nuit en France à cause de tirs de carabine

Deux TGV bloqués toute une nuit en France à cause de tirs de carabine
Deux TGV bloqués toute une nuit en France à cause de tirs de carabine - © FRED DUFOUR - BELGAIMAGE

Quelque 2300 personnes ont passé tout ou partie de la nuit de samedi à dimanche bloquées dans deux TGV assurant la liaison entre Paris et Nice dans le sud de la France après une rupture d'alimentation électrique. Selon la SNCF, la panne pourrait avoir été provoquée par des tirs de carabine sur des isolateurs de caténaires.

"La SNCF va porter plainte, 2300 voyageurs immobilisés, ça n'est juste pas acceptable", a indiqué une porte-parole de la compagnie.

La nuit "a été difficile pour les voyageurs et pour les cheminots", a ajouté la porte-parole, soulignant que la gestion de l'incident avait été compliquée par la grève qui perturbe depuis mardi le trafic ferroviaire en France.

"C'était le bordel. Je suis parti à 18h06 de Cannes et on arrive à 10h45 à Paris", a raconté dimanche Guillaume, un informaticien de 38 ans.

"Au départ l'ambiance était correcte mais après cela s'est dégradé dans le train. On était tous très chargés en bagages et le train était surchargé" à cause de la grève à la SNCF, déplorait Viviane, une retraitée de 70 ans.

Pour Sudarshan, touriste indien de 35 ans, ça a été "un cauchemar : on n'avait pas d'information, parce qu'il n'y avait pas de messages en anglais. Je ne recommanderai jamais à personne de voyager par le train en Europe, cela m'a rappelé les trains indiens!"

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK