Daniel Cohn-Bendit traite Depardieu et Bardot de "crétins finis"

Daniel Cohn-Bendit traite Depardieu et Bardot de "crétins finis"
2 images
Daniel Cohn-Bendit traite Depardieu et Bardot de "crétins finis" - © Tous droits réservés

L’eurodéputé vert Daniel Cohn-Bendit a traité vendredi Gérard Depardieu et Brigitte Bardot de "crétins finis", après que le premier a obtenu la nationalité russe et que la seconde a menacé de s’exiler en Russie.

Daniel Cohn-Bendit n’a pas mâché ses mots: "C’est des crétins finis. S’ils ont envie de dormir tous avec Poutine, qu’ils se mettent dans son lit et puis l’affaire est réglée", a-t-il déclaré à BFMTV. "L’autre fou qui déclare la Russie comme une grande démocratie, vraiment, il faut être complètement malade et complètement plein d’alcool ou de stéroïdes ou je sais pas quoi pour dire des bêtises pareilles", a-t-il ajouté à propos de Gérard Depardieu.

L’acteur français vient d’obtenir la nationalité russe des mains de Vladimir Poutine

A propos de Brigitte Bardot, "si elle veut quitter la France, qu’elle aille en Russie, (...) en Sibérie, ça doit être formidable pour elle. Qu’elle passe tous ses hivers en Sibérie, dans les camps de concentration par exemple, ou les prisons... Vraiment, c’est d’une bêtise incroyable toute cette histoire", a ajouté Daniel Cohn-Bendit voulant probablement évoquer le sort des Pussy Riots.

Brigitte Bardot a menacé vendredi de demander la nationalité russe si les autorités françaises décidaient d’euthanasier deux éléphantes malades à Lyon. 

Schumacher et Vettel aussi
 
"Y en a marre de ces histoires fiscales !" a poursuivi l'eurodéputé. "Schumacher et Vettel quittent l’Allemagne pour vivre en Suisse pour payer moins d’impôts alors qu'ils gagnent 30 à 50 millions par an. Tous ceux qui gagnent beaucoup d’argent ne veulent pas payer d’impôts, vraiment y en a assez".
 
"Depardieu, il est pas pauvre, il dit avoir payé 145 millions d’impôts en 40 ans, donc vous imaginez il a du en gagner 350 ou 400 millions. On va pas pleurer pour ces gens. Tous ces Français qui veulent devenir belges mais qu’ils y aillent en Belgique et ils vont s’amuser là-bas !"
 
Avec AFP et BFM
 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK