Cour Suprême: l'histoire cocasse des fameux "stagiaires qui courent"

Les fameuses 'stagiaires qui courent'
5 images
Les fameuses 'stagiaires qui courent' - © WIN MCNAMEE - BELGAIMAGE

Les stagiaires employés par les chaînes de télévision pour couvrir les actualités de la Cour Suprême américaines sont soumis à un drôle de traitement. Ils ou elles ne travaillent pas en chaussures de ville ou en talons. Non, c'est plutôt basket pour tout le monde. Car l'essentiel de leur job consiste surtout à courir. Explications.

Vous le savez peut-être déjà mais les caméras sont interdites au sein de la Cour Suprême, la plus haute juridiction des Etats-Unis, sise à Washington. Aucun enregistrement n'y est en fait autorisé.

Cela ne fait évidemment pas l'affaire des journalistes des chaînes d'information qui couvrent les actualités (souvent de première importance étant donnée l'autorité de la Cour) liées à cette institution.

Mais qu'à cela ne tienne, les spécialistes du "face caméra en direct" outre-Atlantique ont trouvé un outil très commode pour être informés au plus vite des décisions de la Cour sans quitter leur poste d'émission: les stagiaires qui courent.

La distance qui sépare l'endroit où les décisions de la Cour sont imprimées et celui où les reporters accrédités peuvent se poster est d'environ 400 mètres. Cela représente déjà un sprint conséquent, ce qui explique que les stagiaires concernés chaussent leurs baskets les plus performantes, à défaut de chaussures chics, peut-être a priori plus adaptées au contexte.

 

De bonnes chaussures (roses) sont-elles justement le secret de la stagiaire la plus rapide? Nous vous présentons Leah, qui a brûlé la politesse à tous ses confrères stagiaires lors de la séance couverte par Benny Johnson pour Buzzfeed.

La stagiaire la plus rapide: Leah de Fox Business

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK