Coronavirus en Russie : au Kremlin, un tunnel de désinfection… pour protéger Vladimir Poutine

Pour rencontrer Vladimir Poutine, il ne suffit pas d’enlever ses chaussures par politesse avant d’entrer. En ces temps de covid-19, le président russe a fait installer des tunnels de désinfection spéciaux autour de sa résidence hors de Moscou et au Kremlin, afin de se protéger, affirme le Moscow Times, reprenant des propos du porte-parole de la présidence.

Il faut dire que plusieurs personnes de l’entourage de Poutine ont eu le coronavirus depuis le début de la pandémie, dont le docteur en chef de l’hôpital principal de Moscou… testé positif juste avant de serrer la main du président. Un président qui pourtant, selon le Moscow Times, est "connu pour son aversion pour les microbes".


►►► À lire aussi : Coronavirus en Russie : un nouveau comptage double les morts liées au Covid en avril


Depuis, Vladimir Poutine ne plaisante pas avec le covid-19 : lors de sa première apparition publique depuis deux mois, à l’occasion de la fête nationale russe le 12 juin, les invités ont dû tous être testés et subir une isolation préventive de douze jours. Le personnel du Kremlin, lui, a été enjoint de retourner au bureau à partir de lundi, après un long confinement en télétravail.

Ces tunnels diffusent une "brume humide" de solution antibactérienne sur les vêtements, explique l’agence de presse nationale RIA Novosti. Ils rappellent les dispositifs installés à Wuhan, en Chine, au début de l’épidémie. Des tunnels semblables qui permettaient aux employés de retourner travailler en essayant d’éviter de nouvelles contaminations.