Coronavirus à Hasselt : il planque les clients de son café dans son grenier à l'arrivée de la police

Le bourgmestre de Hasselt, Steven Vandepu.
Le bourgmestre de Hasselt, Steven Vandepu. - © JORIS VLIEGEN - BELGA

Le patron d’un café de Hasselt espérait berner la police lorsque celle-ci s’est présentée aux petites heures à la porte de son établissement. Il venait de couper la musique et de faire passer au grenier 13 fêtards qui espéraient encore danser et chanter quelques heures de plus. Mais les forces de l’ordre ont fini par découvrir la planque.

La police est intervenue vers 02h00 dans la nuit de lundi à mardi après avoir reçu un appel faisant état de nuisances sonores. L’établissement ne respectait en outre pas le couvre-feu imposé à 01h00 du matin en raison du coronavirus.

Chaque fêtard et le gérant ont reçu un procès-verbal pour ne pas avoir respecté les mesures corona. Le patron a également écopé d’un PV pour avoir autorisé sa clientèle à fumer à l’intérieur du bar.

L’homme n’est pas inconnu des autorités locales. Le bourgmestre de Hasselt, Steven Vandeput, avait déjà fait fermer les lieux pour une durée de six semaines en début d’année.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK