Chine : les employés d'une entreprise sanctionnés financièrement lorsqu'ils se rendent aux toilettes

Chine : les employés d'une entreprise sanctionnés financièrement lorsqu'ils se rendent aux toilettes
Chine : les employés d'une entreprise sanctionnés financièrement lorsqu'ils se rendent aux toilettes - © Pixabay

Une entreprise basée dans la province de Guangdong, au sud-est de la Chine a sanctionné financièrement plusieurs de ses employés pour avoir "utilisé les toilettes d’une fois par jour", rapporte le quotidien South China Morning Post. Les dirigeants ont justifié ces mesures par la lutte contre la paresse de son personnel mais la pilule à du mal à passer tant pour la population chinoise que pour les autorités communales.

Imaginez : une envie pressante vous oppresse au travail. Seulement voilà, vous avez déjà dépassé votre quota d’une pause pipi par jour. Deux options s’offrent à vous. Soit vous vous retenez, tant bien que mal, soit vous allez au petit coin et vous vous astreignez d’une pénalité de 20 yuans, soit 2,50 euros, déduite directement sur votre salaire. À la fin de la journée, ce besoin, pourtant vital peut coûter cher.

Une enquête ouverte

C’est pour cette raison que des collaborateurs mécontents ont décidé de rendre public sur internet les pratiques de leurs supérieurs qui allaient même jusqu’à exiger que tout passage aux toilettes leur soit signalé. Selon le quotidien chinois, entre le 20 et le 21 décembre, jours durant lesquels la mesure a été mise en application, sept salariés ont dû encaisser une réduction de salaire.


►►► À lire aussi : "L’état des toilettes est vraiment le révélateur de l’ambiance et de l’environnement d’une école"


Dans une interview accordée suite à la révélation de l’affaire, les chefs de l’entreprise ont déclaré qu’ils tentaient de faire face à des employés trop paresseux, avec lesquels ils ne savaient plus quoi faire pour remédier au manque d’efficacité. Ils estiment aussi que certains employés utilisent les toilettes durant des périodes trop longues et de manière trop fréquente au cours de leurs journées de travail.

Mais cela ne passe pas auprès des autorités de la ville de Dongguan, où se trouve l’entreprise. Elles assurent avoir ouvert une enquête, jugeant illégales les pratiques de l’entreprise. Cette dernière va d’ailleurs devoir rembourser les employés pénalisés et modifier son règlement.

Mais cette histoire, pourtant peu banale, n’est pas une première en Chine comme le relate le South China Morning Post. En 2011, les employés d’un supermarché situé à Urumqi étaient restreints à seulement huit minutes, montre en main, pour aller aux toilettes. Cette fois-là, la sanction de 20 yuans était appliquée pour chaque minute supplémentaire passée au petit coin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK