Charlene Wittstock devient catholique pour épouser le prince Albert

Charlène Wittstock et Albert II de Monaco
Charlène Wittstock et Albert II de Monaco - © BRUNO BEBERT (archives EPA)

Charlene Wittstock, la fiancée sud-africaine du prince Albert, s'est convertie au catholicisme avant son mariage religieux prévu le 2 juillet prochain, a annoncé lundi le Palais princier de Monaco, en dévoilant quelques nouveaux détails sur la célébration.

"Mademoiselle Charlene Wittstock qui professe la foi chrétienne, a été admise par une décision libre et personnelle, à la pleine communion dans l'Eglise catholique", selon un communiqué du Palais.

Charlene Wittstock, née il y a 33 ans en Rhodésie (aujourd'hui le Zimbabwe), était protestante. Or le catholicisme est la religion officielle en principauté monégasque.

Albert II, le prince souverain de 53 ans, avait fait la connaissance en 2000 de la championnne de natation sud-africaine, venue participer à une compétition à Monaco. L'éternel célibataire - néanmoins père de deux enfants hors mariage - avait annoncé ses fiançailles en juillet dernier.

Albert et Charlene ont annoncé qu'ils ne souhaitaient pas recevoir de cadeaux de mariage, mais "aimeraient que des dons soient versés au profit de fondations et d'associations".

Quant aux adeptes des produits dérivés (tasses à café, assiettes, verres, porte-clefs) dédiés au mariage, ils pourront faire leur achats début mai.

Le mariage civil se déroulera le vendredi 1er juillet à 17H00 (15H00 GMT) dans la "Salle du Trône". Et le lendemain à la même heure, le mariage religieux se tiendra à ciel ouvert dans la Cour d'honneur à l'italienne du Palais.

"Melle Wittstock avancera au bras de son père, sur un tapis rouge, de la caserne des Carabiniers jusqu'à l'autel", précise le Palais.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK