Cet automobiliste a reçu une amende pour avoir bu de l'eau par une chaleur de 39°: possible en Belgique?

Cet automobiliste a reçu une amende pour avoir bu de l’eau par une chaleur de 39°: possible aussi en Belgique
Cet automobiliste a reçu une amende pour avoir bu de l’eau par une chaleur de 39°: possible aussi en Belgique - © Tous droits réservés

Un automobiliste australien a été condamné à une amende pour avoir bu dans une bouteille d’eau en plastique alors qu’il conduisait pendant l’une des journées les plus chaudes de l’année.

Brock Harris a en effet été arrêté alors qu’il approchait de sa maison après avoir travaillé 12 heures sous une chaleur de 39°C, rapporte ABC.

"Je me suis arrêté et j’ai acheté une bouteille d’eau. Alors que j’arrivais dans ma rue, la police m’a interpellé et m’a dit qu’il était illégal de boire quoi que ce soit au volant", a-t-il déclaré à la radio locale.

Le policier a estimé que Harris ne conduisait pas avec prudence et lui a imposé une amende de 173 $ australiens (un peu plus de 100 euros), et lui a enlevé un point de son permis.

"Le policier m’a dit que je ne pouvais rien faire et qu’il ne faisait que son travail – mais je vais contester. Si c’est contre la loi, je payerai l’amende, mais ce n’est pas charitable de verbaliser quelqu’un pour avoir essayé de rester hydraté".

"Beaucoup de gens consomment des boissons en conduisant et le font en toute sécurité", a expliqué le surintendant Johnson aux médias australiens. "Pour que nous puissions infliger une amende, nous devons examiner les circonstances afin de déterminer si les actions du conducteur entraînent des risques pour lui-même ou pour autrui.

Et en Belgique ?

Le code de la route ne précise rien au sujet de la possibilité de manger ou boire au volant en Belgique, en tout cas en ce qui concerne les boissons non alcoolisées. Il indique cependant qu’il "doit être constamment en mesure d’effectuer toutes les manœuvres qui lui incombent et doit avoir constamment le contrôle du véhicule ou des animaux qu’il conduit".

Certains comportements sont explicitement interdits comme faire usage d’un téléphone portable en le tenant en main. Les autres sont donc à la libre appréciation de l’agent verbalisateur. Qui peut de plus tenir compte de circonstances exceptionnelles comme la chaleur.

Quelle amende ?

L’article 8.3 prévoit pour les infractions une amende de 50 € et par perception immédiate. En cas de grande soif, il est donc préférable de vous ranger sur le bas-côté plutôt que de vous réhydrater en conduisant….
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK