Cet animal, âgé de 18.000 ans, est-il le plus ancien chien identifié?

Découvert dans un morceau de sol gelé, près de la rivière Indigirka, en Sibérie, cet animal a 18.000 ans. Son corps, son museau, et même ses moustaches étaient intacts au moment de sa découverte, préservés par le pergélisol.

D’après les scientifiques, il avait moins de 2 mois lorsqu’il est mort. Voilà pour ce que les chercheurs qui ont examiné cet animal, peuvent affirmer aujourd’hui. Par contre, ils sont toujours incapables de dire s’il s’agit d’un chien ou d’un loup.

En effet, les résultats du séquençage du génome initial de l’animal n’ont pas permis de le déterminer. "Le Centre possède la plus grande banque ADN d’Europe, composée de tous les chiens du monde, mais dans ce cas-ci ils n’ont pas pu l’identifier du premier coup", a déclaré Sergey Fedorov, membre de l’Institut d’écologie appliquée du Nord, qui a pu voir la carcasse de cet animal âgé de 18.000 ans, en chair et en os.

Pour les experts, il s’agit peut-être de l’ancêtre commun du chien et du loup. Pour le savoir, un nouveau séquençage de son génome initial sera nécessaire. Une hypothèse avancée est qu’il peut s’agir d’un chiot, d’un loup, d’un chien, d’un soi-disant chien-loup.

En attendant de pouvoir affirmer s’il s’agit d’un chien ou d’un loup, les scientifiques qui l’ont examiné l’ont baptisé Dogor, soit "ami" en yakoute. Mais, traduit en anglais, il évoque joliment cette interrogation sur quel animal, il s’agit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK