Ces photos du Mont Saint-Michel sous la neige sont-elles bien réelles ?

Photo de gauche Mathieu Rivrin https://www.instagram.com/p/CLJbVcPgGkW/ - photo de droite Sébastien Nagy https://www.instagram.com/p/CLPVP8ggsBU/
Photo de gauche Mathieu Rivrin https://www.instagram.com/p/CLJbVcPgGkW/ - photo de droite Sébastien Nagy https://www.instagram.com/p/CLPVP8ggsBU/ - © Instagram Mathieu Rivrin - Sébastien Nagy

On est tellement habitués à voir des photos manipulées sur les réseaux sociaux qu’on en finit par douter de tout. Surtout quand c’est beau. Exemple pratique avec ces clichés du Mont Saint-Michel sous la neige. Les images, aux allures féeriques, ont été massivement likées et partagées sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Mais sont-elles bien réelles ? La réponse est oui… et l’une d’elles est même un peu belge.

Commençons par ce cliché qui a fait plus de 15.000 likes sur Twitter. Son auteur ? Sébastien Nagy, un Bruxellois qui était de passage près du célèbre Mont la semaine dernière. Sur son compte Instagram, il partage des dizaines de photos qui font rêver. Depuis quelques années, son travail de photographe l’emmène aux quatre coins du monde, de Dubaï à la Thaïlande.

Contacté par la RTBF, il raconte qu’il se trouvait dans la région pour tourner des vidéos expliquant son travail de photographe, "une sorte de master class". Mardi 9 février, le temps est couvert… il commence à neiger, un phénomène rare dans la région. "Mercredi matin, on a pu profiter du spectacle", poursuit Sébastien Nagy.


►►► À lire aussi : Cette photo d’une route menant à Dubaï "pendant le confinement" est-elle bien réelle ?


 

"On n’était pas les seuls, se souvient-il. Les gens dans la région ne sont pas habitués à voir de la neige. On devait être une petite dizaine. Et c’est un lieu assez connu sur Instagram parce qu’il est très photogénique. Heureusement qu’on a été le matin parce que la neige fondait assez vite."

Le photographe, récemment sacré "Aerial Photographer of the Year 2020", veut changer un peu sa perspective. Il sort son drone qu’il positionne à 2m50 du sol. Soit "un peu plus haut que ce que je pouvais prendre comme photo avec mon appareil photo basique. Je voulais qu’on voie cet effet de spirale d’un peu plus haut. A hauteur d’humain, on la voit, mais elle est moins mise en valeur".

Deux jours après la mise en ligne sur son compte Instagram, la photo est reprise et repartagée un peu partout pas toujours créditée de son nom. Pas de quoi fâcher l’artiste. "C’est un peu le jeu, sourit-il. J’ai beaucoup de reposts tous les jours, ça me fait très plaisir, ça fait augmenter ma notoriété et la possibilité que des gens puissent me contacter pour d’autres boulots."

Une autre photo, un peu semblable

Sébastien Nagy l’a bien dit : il n’était pas seul mercredi dernier. Une autre image a récolté 36.000 likes sur Twitter. Elle a été prise par le photographe Mathieu Rivrin un peu plus tôt dans la journée. "La baie du Mont Saint-Michel a pris depuis hier des allures de banquise avec de la neige qui est venue recouvrir ces paysages si jolis", écrivait-il le 11 février dernier sur son compte Facebook.

Sur le réseau social, Mathieu Rivrin partage aussi d’autres clichés de son "expédition au pôle Nord normand de la fin de nuit aux premiers rayons du soleil".

Mathieu Rivrin était le premier sur place, nous explique-t-il. "J’ai dormi à côté histoire d’être là dès la fin de la nuit." Son objectif : profiter de l’heure bleue, ce moment bien connu des photographes juste avant l’aube, quand la lumière hésite entre chien et loup. Un moment à ne pas manquer puisque, souligne ce professionnel qui travaille pour des maisons d’éditions et des galeries d’art, "c’est très rare en baie du Mont Saint-Michel qu’il y ait autant de neige et de la glace dans les méandres".

Ce spectacle n’a pas non plus échappé aux satellites de Copernicus, le programme européen d’observation de la Terre de l’Union européenne, comme on peut le voir dans la vidéo en fin d’article.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK