Ceci n'est pas du hip hop: "Augmente le son pour éteindre la flamme"

Quand la musique adoucit les feux
Quand la musique adoucit les feux - © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - BELGAIMAGE

Eteindre un feu sans eau, sans neige carbonique et sans couverture est devenu possible grâce aux recherches de Viet Tran et Seth Robertson, tous deux étudiants de la George Mason University. Les deux génies ont récemment publié une vidéo intitulée "Augmente le volume pour éteindre un feu" dans laquelle un extincteur pulvérise du son.

Face à des professeurs plus que sceptiques, les deux étudiants ont lancé le défi en utilisant 600 dollars de matériel. Sur la vidéo qu’ils ont très vite posté sur YouTube, on les voit éteindre des flammes grâce à des fréquences sonores oscillant entre 30 et 60 hertz.

Ces fréquences que l’on peut parfois entendre dans le hip hop sépare l’oxygène de la flamme jusqu’à sa disparition. Les tests sont aujourd’hui des essais de laboratoire mais une caserne de pompiers de Washington a proposé de l'essayer sur une structure plus importante.

Mais pour Kenneth E. Isman, professeur à l'Université de protection contre l'incendie du département d'ingénierie de Maryland, l’utilisation d’un tel système à une autre échelle est encore problématique : "C’est une chose d’éteindre un petit feu dans une casserole", dit-il. "Mais de combien de puissance auriez-vous besoin pour faire face à un canapé ou un lit en feu, un scénario courant dans les incendies mortels ?"

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK