Ce pianiste joue à la verticale à 60 mètres de haut

C’est une prestation de haute voltige qu’a réalisée un pianiste suisse vendredi matin à Munich. S’il y en a qui joue du piano debout, d’autres font du piano dans les airs. Alain Roche a été suspendu à la verticale dans le vide à 60 mètres de haut avec son piano à l’aide d’une grue. "L’idée, c’est de renverser les codes, raconte le musicien. C’est de donner un autre regard sur des choses qu’on a l’habitude de voir simplement. On a mis un piano à la verticale pour se dire qu’on peut regarder des choses d’une autre manière."

L’artiste n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il fait le tour de l’Europe depuis 2013 avec cette prestation "Vertical Tour". Vendredi, il avait suspendu son piano pour un concert de musique classique au-dessus du site de construction de la nouvelle salle de concert de Munich. Les spectateurs étaient au rendez-vous au lever du jour, à 6h30 du matin, pour admirer le show depuis des chaises longues. "Pour moi, l’heure bleue, c’est capital dans ce projet car c’est important d’amener les gens dans une situation où on peut passer de l’obscurité à la lumière, explique Alain Roche. L’heure bleue du matin a quelque chose de magique, il y a quelque chose d’énergisant".

Les spectateurs ont, semble-t-il, apprécié la performance malgré le froid de cette heure matinale. "L’humeur, l’atmosphère du matin et la musique étaient un rêve, vraiment incroyable", raconte Ina alors qu’Alexander est presque mord de froid. "C’était vraiment un événement. Je suis excitée, mais aussi refroidi jusqu’aux os. Je peux à peine parler. Je ne sais pas comment cet homme fait pour bouger ses doigts tout le temps. Les miens sont glacés", rigole-t-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK