Ce manchot fait 8 000 kilomètres par an pour retrouver son sauveteur

L'histoire qui fait le buzz actuellement sur le web raconte qu'un manchot nage plus de 8000 kilomètres chaque année pour rendre visite à Joao Pereira de Souza, un Brésilien qui lui a sauvé la vie en 2011.

Il l’avait découvert mourant sur une plage, couvert de mazout

Cette amitié touchante entre le maçon brésilien à la retraite et le manchot de Magellan est racontée par le Daily Мail. L'homme âgé de 71 ans aurait découvert l’oiseau mourant de faim dans les rochers, presque sans plumes et le corps couvert de pétrole.

Le Brésilien lui a même donné un nom : Dindim.

Une semaine de travail pour le sauver

Le nettoyage des plumes de l’oiseau lui a pris près d’une semaine. Dindim a été relâché dans la nature par son sauveur, convaincu qu’il ne se reverraient jamais.

Pourtant depuis ce jour, le manchot passe huit mois sur douze en compagnie de son ami brésilien. Pour le reste du temps il nage dans les eaux chiliennes où il se reproduit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK