Ce comte s'estime "spolié" du trône de Monaco et réclame 351 millions à la France

Ce comte s'estime «spolié» du trône de Monaco et réclame 351 millions d’euros à la France
Ce comte s'estime «spolié» du trône de Monaco et réclame 351 millions d’euros à la France - © EMMA FOSTER - BELGAIMAGE

Le comte Louis de Causans estime qu'il a été injustement évincé par ses ancêtres du trône de Monaco au début du 20e siècle, révèle Le Parisien, dans son édition du dimanche 12 août. 

Dans un sujet vidéo présent avec l'article, le comte Jean Raymond Marie de Vincens de Causans revendique être le descendant de plusieurs grandes familles de la noblesse. 

Selon lui, "l'État français aurait fait pression au début du siècle dernier pour modifier les règles de succession et il a donc engagé avec son avocat une procédure de dédommagement contre l'État français pour un montant 351 millions d'euros".

"D’ordinaire, dans mon milieu, on reste discret et on renâcle à remuer ce genre de choses. Mais il faut rétablir la vérité. C’est une question d’honneur", confie le comte à nos confrères du Parisien.

Affaire à suivre donc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK