Canada: Trudeau moqué sur les réseaux sociaux pour sa chanson officielle en français

Canada : Trudeau moqué sur les réseaux sociaux pour sa chanson officielle en français
Canada : Trudeau moqué sur les réseaux sociaux pour sa chanson officielle en français - © LUDOVIC MARIN - AFP

Certains internautes francophones du Canada ont tenté en vain de comprendre les paroles de la chanson officielle de la campagne du Parti libéral diffusée samedi soir via le compte Twitter officiel du Premier ministre sortant Justin Trudeau.

"Montez le son pour écouter notre chanson officielle !", est-il écrit pour accompagner la vidéo de 34 secondes. Cette publication a rapidement suscité des dizaines de commentaires.

Face aux nombreuses critiques, on apprend que la chanson sera réenregistrée au plus vite avec une meilleure version française.

La campagne pour un second mandat a débuté

Le Premier ministre sortant Justin Trudeau avait annoncé mercredi dernier la dissolution de la chambre des Communes, donnant le coup d’envoi de la campagne pour les législatives canadiennes du 21 octobre.

Le dirigeant libéral, qui brigue un deuxième mandat, débute la campagne avec une légère avance sur les conservateurs du chef Andrew Scheer dans les sondages.

Mais la tâche n’est pas sans risque pour M. Trudeau, dont l’étoile a pâli depuis un an et demi après un voyage désastreux en Inde et un scandale politique en début d’année, qui éclabousse sa formation.

Un haut fonctionnaire indépendant du Parlement a accusé en août le Premier ministre et son entourage d’avoir indûment fait pression pour que l’ancienne ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, intercède en faveur d’un groupe québécois d’ingénierie, SNC-Lavalin, afin de lui éviter un procès criminel pour corruption.

Mercredi, le quotidien de référence Globe and Mail a affirmé que la police fédérale enquêtait sur une possible entrave à la justice dans cette affaire, mais que le gouvernement avait refusé de lever le secret ministériel protégeant certains témoins.

Saisissant la balle au bond, le conservateur Andrew Scheer a accusé Justin Trudeau d’avoir "menti aux Canadiens" et de ne plus avoir "l’autorité morale" pour gouverner.

Cette affaire risque de poursuivre M. Trudeau pendant cette campagne de 40 jours, où la lutte contre le changement climatique figure parmi les priorités des Canadiens avec l’économie, selon un sondage récent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK