Bruxelles vu du ciel : Microsoft Flight Simulator dévoile des images plus vraies que nature (vidéo)

C’est l’une des plus célèbres licences de simulation de vol : depuis le début des années 80, Microsoft commercialise son "flight simulator". Plus qu’un jeu vidéo, c’est un véritable outil pour apprendre les bases du pilotage d'un avion, du petit Cessna au gros avion de ligne. Et chaque édition se veut plus réaliste que la précédente. La version 2020 ne dérogera pas à la règle.

Pour proposer des paysages toujours plus vrais que nature, le Studio Asobo, qui développe le jeu pour le compte de Microsoft, s’appuie sur les images satellites de Bing Cartes (le service de cartographie du moteur de recherche Bing, propriété de Microsoft). Grâce à ce gigantesque volume de données, il sera possible de survoler deux millions de villes et plus de 40.000 aéroports dans le monde entier, peut-on lire sur le site spécialisé polygon.com.

Depuis quelques mois, des vidéos fleurissent sur la toile pour donner un aperçu du résultat final. Dernier exemple en date : une vidéo, à voir ci-dessus, dans laquelle un petit avion de tourisme survole plusieurs villes européennes. Parmi elles, Barcelone, Venise et… Bruxelles (à partir de 1 minute 25).

Le quartier européen, l’Atomium, la basilique de Koekelberg, le parc du Cinquantenaire… autant de lieux à découvrir vu du ciel. Comme si vous y étiez. A l’avenir, et à condition d’avoir un ordinateur assez puissant, il pourrait même être possible de survoler votre propre maison.

"Vous pouvez probablement voir votre maison dans Flight Simulator": l’un des créateurs du jeu donne quelques détails sur la version 2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK