Brésil: le narcotrafiquant "Lacoste" torturait ses rivaux avec... des crocodiles

Des crocodiles pour intimider ses ennemis
Des crocodiles pour intimider ses ennemis - © AFP PHOTO / ROMEO

Un trafiquant de drogue brésilien répondant au surnom évocateur de "Lacoste" élevait deux bébés crocodiles dans une favela de Rio pour torturer ses rivaux.

"Il se servait des deux bébés crocodiles pour intimider ses ennemis et les maltraiter tout comme les trafiquants qui n'obéissaient pas à ses ordres", a déclaré le policier militaire Ivan Blaz, du Bataillon d'opérations spéciales (Bope).

Les animaux se trouvaient dans la maison de Wallace de Brito, alias "Lacoste", 25 ans, le chef du trafic de drogue de la favela Morro da Serrinha dans la zone nord de Rio.

"Lacoste", qui doit ce surnom à son penchant pour les crocodiles, a réussi à prendre la fuite mardi lors d'une opération policière destinée à le capturer.

La police offre une récompense de 500 dollars pour toute information sur ledit "Lacoste".

Durant l'opération du Bope, qui a opposé trafiquants et policiers, cinq présumés criminels ont été tués et cinq suspects arrêtés. Onze armes à feu et des munitions ainsi que de la drogue ont également été saisis.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK