Au Japon, des rétroprojecteurs connectés pour rassurer des femmes seules

Au Japon, des rétroprojecteurs connectés rassurent des femmes seules
Au Japon, des rétroprojecteurs connectés rassurent des femmes seules - © Tous droits réservés

Derrière les rideaux, un homme boxe. Il enchaîne les crochets gauche et droit et bouge dans de puissants mouvements susceptibles de faire réfléchir des criminels potentiels avant d'entrer par effraction.

L'image n'est rien de plus qu'une ombre projetée dans un appartement qui appartient à une société de gestion de logements japonnais qui espère apporter un sentiment supplémentaire de sécurité pour les femmes vivant seules.

Toujours à l'état de prototype, "Man on the Curtain" utilise un smartphone connecté à un projecteur pour diffuser sur les fenêtres l'ombre mouvante d'un homme faisant des activités diverses pendant 30 minutes consécutives.

Prototype avant commercialisation ?

À l'aide de leur smartphone, les résidents peuvent choisir parmi une douzaine de scénarios différents: boxe, karaté, batte de baseball ou encore des scènes du quotidiens comme s'habiller, se détendre avec une guitare ou même passer l'aspirateur.

La vidéo et le prototype ont d'abord été développés pour promouvoir les mesures de sécurité globales dans les bâtiments gérés par Leopalace21 Corp., selon Keiichi Nakamura, le directeur du département de publicité du cabinet. Les questions du public ont incité l'entreprise à penser plus grand et à envisager de proposer ce dispositif à la vente malgré les doutes émis sur son efficacité. 

Mais le directeur précise que l'entreprise devrait améliorer le prototype avant de le commercialiser. Il propose d'ajouter de la variété dans les scénarios avec une nouvelle scène par jour, par exemple.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK