Arrêtons les clichés sur les Vikings ! Ils n’étaient pas tous blonds aux yeux bleus

Depuis la nuit des temps, les Vikings font peur, ils sont barbares, décorent leurs maisons de crânes humains. Ils aiment le sang, la chair fraîche et l’hydromel. Habillés de leurs barbes hirsutes et interminables, de leurs longs cheveux blonds, le tout avec des yeux bleu profond qui vous glacent le sang… Stop !

Qu’on arrête avec ces clichés sur les Vikings ! Ils n’étaient pas tous comme on l’imagine.

C’est le très sérieux magazine scientifique Nature qui dévoile l’information. Des chercheurs de l’université de Copenhague, ont en effet découvert que le patrimoine génétique, la couleur de peau et de cheveux des guerriers du Nord, étaient beaucoup plus variés qu’on ne le pensait.

Leurs travaux, publiés cette semaine, mettent en avant la diversité génétique en Scandinavie à l’époque. Les individus à l’ère viking n’étaient donc pas tous scandinaves génétiquement parlant. Selon Ashot Margaryan, maître de conférences à l'université de Copenhague qui a cosigné l’étude, "La Scandinavie viking comptait plus de personnes aux cheveux foncés qu’actuellement même si le blond était tout de même majoritaire.

3 images
© Getty Images

L'esclavage et le commerce à l'origine de la mixité

Pendant six ans, les chercheurs ont analysé plus de 400 squelettes de Vikings provenant de divers sites en Scandinavie, au Groenland et au Royaume-Uni. Leurs découvertes basées sur l’ADN, suggèrent que les Vikings avaient des gènes d’Asie et d’Europe du Sud dans leur lignée.

Les chercheurs ont séquencé le génome de 442 fragments d’os de l’époque des Vikings entre le VIIIe et le XIIe siècle provenant de toute l’Europe. Ils ont déterminé qu’un brassage important avait eu lieu à cette époque dans le sud de la Scandinavie, du fait certainement du commerce mais aussi de l’esclavage, selon le chercheur.

Ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas tous blonds aux yeux bleus que les Vikings étaient des enfants de chœur.

Enfin, selon l’étude, qui confirme le consensus historique en la matière, les ancêtres des Norvégiens se sont principalement rendus en Irlande, en Islande et au Groenland, ceux des Suédois dans les actuels pays baltes tandis que les Danois de l’époque investissaient l’Ecosse et l’Angleterre.

3 images
©  Getty Images Lorado
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK