Allemagne: un million d'euros à gagner si vous prouvez que la ville de Bielefeld n'existe pas

Une vue de la ville de Bielefeld (non truquée a priori).
Une vue de la ville de Bielefeld (non truquée a priori). - © WIKIMEDIA COMMONS

Les Bielefeldois en ont gros sur la patate. Depuis près de 25 ans, leur ville, située dans la région de Westphalie (ouest de l’Allemagne), est considérée comme un trou perdu en lisière de la forêt, bien loin du dynamisme économique de la Ruhr, pourtant à quelques dizaines de kilomètres. Pire : depuis 25 ans, elle est au cœur d’une "private joke" allemande, qui postule que la ville en question n’existe tout simplement pas. L’agence de communication de la ville a donc décidé de lancer un concours : celui ou celle qui parviendra à prouver la supercherie gagnera un million d’euros ! "Nous avons pensé que les 25 ans de la théorie seraient une belle occasion de faire la lumière sur la conspiration de Bielefeld, explique la ville sur le site dédié Bielefeldmillion. C’est pourquoi nous demandons à tous les grands intellectuels de ce pays de nous prouver que Bielefeld n’existe vraiment pas."

Postuler qu’une ville de 300.000 habitants est un complot est assez osé, et pourtant la légende est tenace, même s’il s’agit le plus souvent d’une boutade. A l’origine, c’est d’ailleurs une blague d’étudiants en informatique à Kiel (nord de l’Allemagne) en 1993. A un des participants à la soirée, qui insistait sur le fait qu’il venait de Bielefeld, un autre répliqua d’un ton sarcastique : "Das gibt’s doch nicht !" Une phrase que l’on peut traduire par "Sans blague ?" par chez nous, même si elle signifie également "Ce n’est pas possible"…

De fausses plaques d’immatriculation ?

Quelques mois plus tard, l’un des étudiants, du nom de Achim Held, repense à cette soirée lorsqu’il remarque que toutes les sorties menant à Bielefeld sont bloquées. De quoi lui donner l’idée de diffuser un canular : celui qui voudrait que Bielefeld soit une invention du gouvernement allemand, à l’image de la ville du film 'The Truman Show'. Plaques d’immatriculation truquées, fausse équipe de football (l’Arminia Bielefeld), autant de preuves selon Achim Held que la ville n’est qu’un complot. Postée sur le réseau Usenet, sa théorie gagne en popularité, certains reliant le complot à l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, à la cité perdue de l’Atlantide ou même aux extraterrestres (à la manière d’une zone 51 comme aux Etats-Unis).


►►► À lire aussi : Les "aliens" de la zone 51 : deux millions de personnes voulaient prendre d’assaut une base militaire du Nevada


En 2004, pour les dix ans de la théorie, la chaîne ZDF avait interviewé Achim Held, avant qu’il témoigne dans un film sur le sujet en 2010. Le complot de Bielefeld sera même évoqué par la chancelière Angela Merkel en 2012 : lors de l’attribution du prix social allemand pour ses débats citoyens, elle avait fait référence à la ville de Bielefeld, "… si toutefois elle existe." La chancelière avait plaisanté en expliquant qu’elle avait "l’impression d’y être déjà allée", et espérant "qu’ILS me permettront d’y retourner."

Pour ce qui est du concours #Bielefeldmillion, la ville remettra donc un million d’euros à la personne qui pourra apporter une preuve à la légende urbaine. "Il n’y a pas de limites à votre créativité", affirme le site, qui précise toutefois que la ville est en mesure de réfuter 99,9% des arguments. Une question de survie, pour Bielefeld.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK