Accord sur le Brexit : le texte renvoie à des technologies dépassées depuis des décennies

Voilà à quoi ressemblait Netscape Navigator
Voilà à quoi ressemblait Netscape Navigator - © Indolering Wikimedia Commons

Avez-vous lu le texte de l’accord commercial entre le Royaume-Uni et l’Europe concernant le Brexit ? C’est peu probable (voir ici le texte en anglais). La BBC y a trouvé des choses surprenantes, comme des références à des programmes informatiques qui ne sont plus utilisés depuis des dizaines d’années. Une messagerie internet qui n’a plus été mise à jour depuis 2002 y est qualifiée de "moderne".

Dans un chapitre consacré au chiffrement des données, on lit : "Des programmes de messagerie modernes tels que Outlook, Mozilla Mail ainsi que Netscape Communicator 7.x". La plus récente version de Netscape Communicator date de 2002 et n’a plus été mise à jour depuis. Mozilla Mail n’existe plus.

Le texte recommande aussi d’utiliser le cryptage RSA 1024-bit, or tous les spécialistes en cybersécurité vous diront qu’il est vulnérable aux attaques informatiques. Comment expliquer ces erreurs grossières ? Plusieurs spécialistes supposent que des parties de textes ont été tout simplement copiées d’un texte législatif européen qui date de 2008, sans vérifier s’il n’était pas dépassé.

Extrait du 13h de ce 30 décembre :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK