A Toronto, les cyclistes ont trouvé une solution pour écarter les voitures

C'est une source d'insécurité pour les cyclistes : en ville, quand les pistes cyclables ne sont pas séparées de la route, les voitures frôlent parfois les vélos d'un peu trop près.

A Toronto, au Canada, des amateurs de deux roues ont trouvé la solution. Ils ont attaché une "pool noodle" (une "frite" en mousse utilisée dans les piscines) au porte-bagage de leur vélo. Résultat : ils obligent les autres véhicules à s'écarter au moment de les dépasser.

Selon le site blogto.com, l'idée n'est pas neuve. On en retrouve déjà une trace dans un journal daté de 2016. Mais le concept séduit désormais les cyclistes jusqu'en Europe, comme en témoigne un message partagé plusieurs centaines de fois sur Twitter ces dernières heures.

Reste à résoudre un autre problème : celui des automobilistes garés sur le côté qui ouvrent leur portière sans vérifier si un vélo est en approche...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK