À 6 mois, elle est convoquée par la justice de paix

La justice de paix de Molenbeek-Saint-Jean a convoqué une citoyenne pour avoir perçu 500 euros de loyer excédentaire ainsi que le non-remboursement d'une garantie locative à hauteur de 660 euros. Une incohérence demeure ici : la prévenue est un bébé de six mois. Comble de l'absurdité, la location de ce bien via le CPAS date de janvier à juin 2019, soit avant même la naissance de la petite Thalia en juillet !

"Si je ne me présente pas à l'audience, ma fille sera condamnée par défaut"

Lorsque Tiffany, sa maman, reçoit un courrier au nom de sa fille, elle appelle directement le tribunal afin de signaler l'erreur. "Un greffier m'a bien confirmé qu'il s'agissait d'une erreur et que la situation était arrangée. Je n'ai donc pas tenu compte du déplacement de séance du 21 janvier au 18 février", explique-t-elle. Cependant, un second courrier rappelant la date de l'audience arrive à la famille fin janvier.

Inquiète, Tiffany appelle à nouveau le tribunal. On lui dit de se présenter quand même à la date indiquée à la justice de paix de Molenbeek. Elle doit prouver au juge que Thalia est mineure, et ce lors de l'audience. Cette réponse excède Tiffany : "Je n'ai pas de moyen de transport et je devrais me rendre à Bruxelles pour prouver que ma fille n'était même pas née au moment des faits ?". De plus, elle doit trouver un avocat, ce qui peut alourdir ses frais dans cette affaire.

À la suite de cette réponse du tribunal, elle décide de poster la situation sur les réseaux sociaux afin d'alerter l’absurdité de celle-ci. Lors d'un mail au greffe en question, elle obtient finalement une réponse... 

Tout est bien qui finit bien ! Le juge, ainsi que les avocats de la partie défenderesse, ont abandonné la procédure devant le surréalisme de l'histoire. "Dans son mail, le greffier me confirme que l'audience ne sera pas nécessaire étant donné que ma fille n'est pas responsable de la situation vu son âge. Je ne devrai donc pas me déplacer avec Thalia jusqu'à Bruxelles", raconte Tiffany très soulagée.

Une histoire plus stressante pour la maman que pour la convoquée au final...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK