Lilly part en reportage sur le terrain

Lilly part en reportage sur le terrain
2 images
Lilly part en reportage sur le terrain - © Tous droits réservés

Les premières fois que l’on part en reportage, ou "sur le terrain", c’est un peu comme passer une épreuve de Fort Boyard. On a dans la tête l’image d’un sablier qui s'écoule... Si l’on arrive le matin, il faut généralement pouvoir boucler un sujet pour le journal de 13h. Et bien souvent, le temps passe très vite. Trop vite, parfois. Il n’est pas rare qu’il faille courir un peu. Et qu’un reportage arrive à bon port dans les dernières secondes.

Cela dit, il faut savoir qu’en fonction des lieux de tournages, nous, journalistes, partons équipés de façon différente. En radio, par exemple, si nous n’allons pas loin, nous emportons simplement un Nagra (matériel d’enregistrement), et revenons monter notre sujet et enregistrer notre voix off en rédaction. Par contre, si nous allons faire un reportage à la côte belge, par exemple, nous pouvons prévoir d’emporter de quoi monter et envoyer nos sujets, pour pouvoir rester sur place le plus longtemps possible.

La gestion du timing

C'est sûr, la gestion du timing nous fait parfois défaut, lorsque qu'on débute. Mais malgré tout, il faut passer par là, car savoir gérer son temps, c’est essentiel pour un journaliste. Si l'on travaille pour la télévision ou pour la radio, on doit respecter un horaire et s’y tenir, auquel cas on met à mal tout un journal. Au début, c’est donc assez stressant de regarder sans cesse sa montre. Mais avec l’habitude, j’imagine et j’espère que certaines choses deviennent des automatismes...

Personnellement, j'ai particulièrement vécu cet aspect du "stress de l'heure qu'il est" en enchaînant les flashs infos à l'antenne. Quand il faut en faire toutes les heures, par exemple, notre esprit n'est jamais tranquille. Tout à coup, il est moins une, et il faut se dépêcher d'imprimer sa feuille pour courir en studio. Enfin courir, pas trop non plus, sinon, on arrive à l'antenne avec le souffle de quelqu'un qui vient de monter une volée d'escalier de trop.

>>> Pour retrouver plus de coulisses sur notre traitement de l'information, découvrez nos articles sur la nouvelle page INSIDE

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK