Lilly manque d'un rien d'assurance

Lilly manque d'un rien d'assurance
Lilly manque d'un rien d'assurance - © Tous droits réservés

Le principe de travailler dans l’open space de la rédaction, j’adore. On croise du monde, on peut changer de place à tout moment (mais pas trop, quand même), on suit facilement les évènements qui rythment l’info… Bref, c’est l’idéal. SAUF… Sauf pour passer des coups de fil. Timidité, peur de déranger ou de dire une connerie dont chacun pourrait se délecter… C’est un peu tout ça à la fois qui fait du téléphone de la rédaction mon challenger quotidien. 

Non, sans rire, j’exagère peut-être un peu... Mais il y a un peu de vrai, et je mettrais ma main à couper que d’autres débutants partagent le même malaise que moi. Il faut dire que face à certains journalistes qui ont de la bouteille, comme on dit, on n’a pas trop envie de passer pour un novice. Qu’à cela ne tienne, il faut bien apprendre, alors passez-moi le ministre et qu’on n’en parle plus !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK