Lilly fait des heures supp'

Lilly fait des heures supp'
Lilly fait des heures supp' - © Tous droits réservés

Cette scène aurait pu se décliner d’une autre manière. Imaginez, vous avez baigné dans l’actualité toute la journée, épluché les dépêches d’agences de presse et vu les mêmes images du matin au soir. Et quand vous rentrez chez vous, heureux de changer d’air, la télévision est allumée… sur le journal télévisé. Là, malgré tout l'amour que vous éprouvez envers votre métier, votre sourcil se lève et vous vous dites : "Oh non".

Cela dit, pas d’inquiétude… En réalité, ce genre de situation est plutôt drôle. Personnellement, il ne s’agit pas d’en vouloir aux copains qui veulent un résumé de la dernière crise politique. Au contraire, c’est positif s’ils s’en soucient, et s’ils souhaitent s’informer. Cela donne d’ailleurs souvent lieu à de belles discussions enflammées. 

Simplement, c’est cocasse parfois la façon dont notre métier peut nous suivre dans notre vie privée. Et c’est bien normal, finalement, puisque les médias et leur contenu font partie de la vie des gens. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK