WallStreetBets, GameStop, et l'once d'argent : "les principaux gagnants sont des fonds spéculatifs"

Que se passe-t-il avec le cours de l’argent ? Il a atteint début de semaine un plus haut en huit ans. Ce cours du métal précieux pourrait avoir été entraîné à la hausse par un groupe de boursicoteurs amateurs rassemblés sur le réseau social Reddit. "Pourrait", parce que rien ne permet de l’affirmer avec certitude.

Une rumeur lancée en ligne, selon laquelle de grandes banques miseraient sur une baisse de l’argent, semble avoir déclenché une petite frénésie boursière. Des " petits investisseurs " qui voudraient faire perdre de l’argent à de gros acteurs financiers ? Ou bien des spéculateurs qui espèrent s’en mettre plein les poches ? Une certitude, les réseaux sociaux ont désormais une influence – aussi – sur les marchés financiers.

La saga GameStop continue

Ce groupe d’investisseurs particuliers, actif sur les réseaux sociaux c’est " WallStreetBets ", un forum de Reddit. Des boursicoteurs, qui ont fait grimper en flèche, jusqu’à +1800% le cours de l’action d’un vendeur de jeux vidéo : GameStop - en difficultés financières depuis des années.

Pourquoi ? Parce que des fonds d’investissement tablaient sur une chute de cette action de l’entreprise GameStop. Et des investisseurs amateurs se sont coordonnés pour donner tort à ces fonds, en faisant gonfler le cours de l’action et leur faire perdre de l’argent. Cela a fonctionné, un temps du moins, jusqu’à engendrer des pertes de plusieurs milliards de dollars pour certains hedge funds.

Et le cours de l’argent dans tout ça ?

Le métal précieux qu’est l’argent a été l’une des cibles suivantes des boursicoteurs. Une rumeur a circulé en ligne, selon laquelle de grandes banques misaient sur une baisse du cours de l’argent. Et des appels ont circulé sur les mêmes réseaux sociaux pour acheter des titres liés à l’argent, faire monter le cours et faire perdre par la même occasion de l’argent à des acteurs financiers bien établis. Et dans les jours qui ont suivi, le cours de l’argent a atteint son plus haut niveau en huit ans.

Le lien de causalité avec les posts sur Reddit n’est pas du tout établi.

Mais est-ce que cette hausse est effectivement attribuable à ces petits investisseurs ? Pas sûr du tout, en substance, selon Frédéric Vrins, professeur de finance à l’UCLouvain : "La hausse de ces derniers jours peut surprendre, mais elle n’est pas complètement inattendue compte tenu des évolutions sur les marchés. Il est en fait très difficile de comprendre les motivations de chacun étant donné que tout est anonyme, et que l’on ne peut donc pas savoir qui se cache derrière ce phénomène".

"Faux short squeeze"

"Ce qui est certain, c’est qu’il n’y a pas de raison aujourd’hui de penser que des banques ou des hedge funds auraient massivement des positions de ventes à découvert sur l’argent, et même sur Reddit, certains intervenants parlent d’un "faux short squeeze", d’un piège qui leur aurait été tendu. Même si l’on a pu effectivement observer un mouvement à la hausse de l’argent ces derniers jours, le lien de causalité avec les posts sur Reddit n’est pas du tout établi. Il faut savoir que le marché des matières premières, et de l’argent en particulier, est très différent de ce qu’on peut observer sur des petites actions comme GameStop".

Par rapport à une action, isolée, d’un revendeur de jeu vidéo, une petite action, qui ne pèse pas bien lourd sur les marchés financiers, l’argent a beaucoup plus d’ampleur. A la fois valeur refuge, mais aussi matière première avec des débouchés industriels – comme les cellules de panneaux solaires et les véhicules électriques. Au point qu’il y a "fort à parier que les utilisateurs de Reddit ne seront pas en mesure de manipuler le cours de la matière première à la hausse".

"Rattrapage" de l’argent

La flambée supposée de l’argent doit d’ailleurs elle-même être nuancée. Une poussée fiévreuse ? L’argent est toujours à un niveau qui dépasse à peine 50% de son pic de 2011. Et Frédéric Vrins préfère parler de "rattrapage de l’argent par rapport à l’or". "On peut considérer que l’argent était sous-évalué par rapport à l’or, ces dernières semaines. Il y a eu une poussée relativement forte de l’or suite à la pandémie – on connaît ses vertus de valeur refuge. L’argent, qui historiquement, a tendance à suivre, n’avait pas suivi immédiatement. Cela commence peut-être seulement maintenant".

Les principaux gagnants de ces mouvements extrêmes sont des fonds spéculatifs.

Ou alors, des acteurs – quels qu’ils soient, ayant eu connaissance de l' "aventure" GameStop, ont tenté de tirer profit du phénomène, dans l’espoir de voir une hausse spectaculaire se reproduire – sur l’argent, cette fois. Mais nous ne savons pas. Et si l’on ne sait pas, c’est justement – au moins pour partie – parce qu’il s’agit de rumeurs. Toujours est-il que les réseaux sociaux sont désormais capables d’influencer aussi ce qui se passe sur les marchés financiers.

Trading automatique

Et pour Frédéric Vrins, les plus grands gagnants de ces rumeurs ne sont sans doute pas les boursicoteurs eux-mêmes. "Je crois qu’il ne faut pas être trop naïf. Les principaux gagnants de ces mouvements extrêmes sont des fonds spéculatifs. Même si quelques utilisateurs Reddit ont pu effectivement suivre ces conseils-là, je pense que dans l’immense majorité, la plupart des profits réalisés l’ont été par des fonds spéculatifs qui, voyant les appels à l’achat massif et à l’engouement de ces actions, ont certainement pris la mesure du phénomène avant la majorité de la communauté".

"Menace systémique"

"Ces fonds ont pu profiter de ces appels qui, à mon avis, laisseront plusieurs investisseurs sur le carreau". Mais surtout, le professeur de finance se montre inquiet, "le fait d’avoir des gens qui stimulent de cette manière l’achat ou la vente d’actions, cela peut susciter des comportements très agressifs de la part de gros fonds spéculatifs, en particulier ceux qui sont basés sur des algorithmes de trading, qui voyant passer ces appels et des rumeurs, peuvent très bien décider de prendre des positions automatiquement pour profiter de l’engouement. C’est inquiétant pour la stabilité des marchés, et cela pourrait devenir un risque conséquent de menace systémique".

Le paradoxe de la croisade

C’est tout le paradoxe de ces croisades affichées contre de grands acteurs de la finance. Sous couvert de lutte contre "le système financier", le phénomène à l’œuvre pourrait très bien alimenter à la fois la spéculation et l’instabilité financière – plutôt que les corriger ou contribuer à les réguler.

Réseaux sociaux, boursicoteurs, rumeurs, spéculation, grands fonds d’investissement, il y a là en tout cas matière à un bon polar. Ou un film. Ou deux, tant qu’on y est. Netflix et MGM ont déjà marqué leur intérêt pour la réalisation d’un film sur la Saga "WallStreetBets", dont le scénario est, sans aucun doute, encore très loin d’être écrit.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK