Volkswagen rachète comme prévu 49,9% de Porsche

Volkswagen a annoncé en août qu'il allait racheter d'ici 2011 le constructeur de bolides de luxe. L'opération valorise Porsche à 12,4 milliards d'euros.

Ce rachat sera en partie financé par une augmentation de capital, le géant de Wolfsburg souhaitant ne pas trop entamer ses liquidités. Les actionnaires ont donné jeudi dernier leur feu vert à une augmentation de capital massive, qui lui permettra de lever environ 8 milliards d'euros au total d'ici 2014.

Porsche va devenir la dixième marque du groupe Volkswagen, et l'aidera à réaliser son ambition, devenir à l'horizon 2018 le numéro un mondial de l'automobile devant le japonais Toyota.

L'opération lui permettra d'élargir son offre et de profiter de son savoir-faire dans les voitures sportives de luxe. La fusion devrait permettre à long terme à Volkswagen "une augmentation (de son) résultat opérationnel d'environ 700 millions d'euros par an", rappelle-t-il dans un communiqué.

De son côté, Porsche va pouvoir profiter des économies d'échelle du géant Volkswagen, et des technologies développées par ses marques.

La fusion entre Volkswagen et Porsche, qui a mis fin à des mois de tension entre les deux groupes, est en quelque sorte un retour aux sources pour ces deux constructeurs, tous deux issus de l'empire automobile monté par Ferdinand Porsche dans la première moitié du vingtième siècle.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK