Vin: le Concours mondial de Bruxelles 2018 aura lieu en Chine, 2ème producteur mondial

Un concurrent chinois participe à un concours de dégustation de vin, le 17 octobre 2015 à Châteauneuf-du-Pape dans le Vaucluse
Un concurrent chinois participe à un concours de dégustation de vin, le 17 octobre 2015 à Châteauneuf-du-Pape dans le Vaucluse - © BORIS HORVAT

Signe de l'importance grandissante de la Chine dans le monde du vin, le Concours mondial de Bruxelles (CMB), plus importante manifestation du genre, a choisi le district de Haidian à Pékin pour organiser sa 25e édition en 2018.

Ce choix a été annoncé par le président du Concours mondial, le Belge Baudouin Havaux, à l'issue de la manifestation 2017, qui vient de se tenir à Valladolid en Espagne. Ce sera la première fois que le Concours mondial se déroulera en dehors de l'Europe.

Le Concours mondial en Chine aura lieu du 11 au 13 mai 2018, Haidian étant un district de la capitale chinoise réputé pour son pôle scientifique et ses universités.

Le deuxième pays au monde en superficie de vignes

La Chine est aujourd'hui, selon les statistiques de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), le deuxième pays au monde en termes de superficie de vignes, avec 847.000 hectares, derrière l'Espagne et devant la France. Elle se classe au 5e rang mondial de la consommation de vin, derrière les Etats-Unis, la France, l'Italie et l'Allemagne, et au 4e rang mondial pour les importations.

Au 24ème Concours mondial à Valladolid, la présence de vins chinois a été en hausse de 112,5% par rapport à l'édition 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK