Vers la fin des certificats verts et une taxe annuelle de 45 à 50 euros en Wallonie

Vers la fin des certificats verts et une taxe annuelle de 45 à 50 euros en Wallonie
Vers la fin des certificats verts et une taxe annuelle de 45 à 50 euros en Wallonie - © AURORE BELOT - BELGA

La task force mise en place par le ministre wallon de l'Énergie Jean-Luc Crucke, en charge de résorber la dette des certificats verts - estimée à 2 milliards d'euros - est en passe de trouver un accord, rapporte La Libre.

Théâtre de tergiversations depuis 6 mois entre les acteurs présents autour de la table et son président, Damien Ernst, qui avait menacé de rédiger ses conclusions unilatéralement, la task force aurait "95% de chances d'aboutir" à cet accord.

Taxe de 45 à 50 euros par ménage

Le quotidien s'est procuré les recommandations du texte. Le point majeur de cet accord est une taxe annuelle de 45 à 50 euros par ménage et PME pour mettre fin au report de la dette des certificats verts.

Par ailleurs, le compte-rendu de la task force ne propose pas de solution clairement définie en ce qui concerne la poursuite de la délivrance de certificats verts. Damien Ernst qui voulait y mettre tout bonnement fin s'est heurté à Edora, le représentant de la filière renouvelable. Ce dernier concède la fin des certificats verts, à condition d'opter pour un nouveau mécanisme de soutien.

Marche arrière pour la durée d'octroi

L'ancien ministre wallon de l'Énergie, Jean-Marc Nollet avait réduit la durée d'octroi des certificats verts aux petites installations photovoltaïques placées entre 2008 et 2012 de 15 à 10 ans lors de son mandat. La task force préconise de supprimer cette réduction, une mesure dont le coût est évalué à 850 millions d'euros. Seuls les ménages qui en feront la demande pourront recevoir les 5 années de certificats perdues, la task force espère ainsi que tous n'effectueront pas les démarches nécessaires.

Enfin, le groupe de travail recommande la création d'un fonds de transition énergétique pour récolter les subsides déjà existants et la future taxe annuelle. Celui-ci sera chargé de soutenir les projets renouvelables peu onéreux ainsi que l'efficacité énergétique en Wallonie.

Le photovoltaïque toujours rentable à Bruxelles ? au JT du 19/04

Le photovoltaïque toujours rentable à Bruxelles ? au JT du 19/04

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK