Vente de six EPR à l'Inde: Paris et New Delhi veulent lancer les travaux fin 2018

Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre indien Narendra Modi (d), le 10 mars 2018 à New Delhi
Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre indien Narendra Modi (d), le 10 mars 2018 à New Delhi - © Ludovic MARIN

Paris et New Delhi ont affirmé samedi leur objectif de débuter à "la fin 2018" les travaux pour la construction en Inde de la plus "grande centrale nucléaire du monde", avec six réacteurs de type EPR.

EDF et son homologue indien Nuclear Power Corporation of India (NPCIL) ont signé à New Delhi, au premier jour de la visite en Inde du président Emmanuel Macron, un accord portant sur le schéma industriel du projet de centrale de Jaitapur (côte sud-ouest).

L'Elysée a indiqué espérer que l'accord définitif sur la construction de la centrale soit signé "avant la fin de l'année".

Dans une déclaration commune, le président français et le Premier ministre indien Narendra Modi ont "encouragé EDF et NPCIL à accélérer les négociations contractuelles" en ce sens, en réaffirmant "l'objectif de débuter les travaux fin 2018".

"Une fois achevé, le projet de Jaitapur constituera la plus grande centrale nucléaire du monde avec une capacité totale de 9,6 GW", précisent les deux dirigeants.

Ce dossier très complexe est en négociation depuis une décennie et suscite une contestation locale en raison de craintes environnementales. Une manifestation de villageois s'est d'ailleurs tenue samedi sur le site.

Visite d'Emmanuel Macron sur les rives du Gange, en compagnie du président Modi, ce 12 mars:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK