Velofabrik: consommer bruxellois et rouler à Bruxelles sur deux roues

Velofabrik : consommer bruxellois et rouler à Bruxelles sur deux roues
Velofabrik : consommer bruxellois et rouler à Bruxelles sur deux roues - © Tous droits réservés

Des vélos assemblés à Bruxelles et spécifiquement conçus pour les habitants de la ville: c'est le projet de Velofabrik, une petite société coopérative. Les premiers vélos sortiront de l'atelier du quartier Anneessens dans quelques semaines. Alors, à quoi vont ressembler ces vélos faits par des Bruxellois pour des Bruxellois?

La Velofabrik est une société coopérative avec une finalité sociale, qui mise sur l’emploi local et des projets de mobilité active. La coopérative propose des vélos "beaux, fonctionnels, simples et robustes", des vélos adaptés aux réalités du terrain bruxellois et à toutes les situations; les pavés, les rails de tram, la Forêt de Soigne…

Jean-Philippe Gerkens, l'initiateur de Velofabrik, explique sa démarche et annonce que ce sera "un vélo de ville très confortable mais avec l’accent mis sur la robustesse et la durabilité. Ça ne va pas être un vélo de loisir. Ça va être un vélo utilitaire et robuste, un vélo qu’on peut charger beaucoup, qui va durer de longue années. Et peut-être qu’on pourra le donner à ses enfants ou ses petits-enfants après une longue carrière. On achètera directement le vélo là où il est produit. C’est très important pour nous que les gens qui viennent acheter le vélo puissent voir que le vélo est fabriqué sous leurs yeux par des artisans bruxellois. Donc, on viendra directement à la fabrique acheter le vélo. Et éventuellement on pourra même parler au monteur ou demander une modification ou l’autre. On insiste beaucoup sur le contact entre le client et la production."

Ces vélos sont réalisés par des cyclistes bruxellois et des mécaniciens passionnés. Ils sont conçus à la main et Velofabrik privilégie les composants locaux.

Il y a un modèle homme et un modèle femme que l'on peut avoir en différents coloris. L'entrée de gamme coûtera 650 euros.

Pierre Vandenbulcke

Le site de Velofabrik

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK