Usitoo: la bibliothèque bruxelloise à objets va ajuster son modèle

La bibliothèque bruxelloise d'objets Usitoo s'est lancée il y a six mois. Avec l'intention de vous éviter d'acheter: une débroussailleuse, une tonnelle, un appareil à raclette,...tous ces objets qui ne sont pas utilisés régulièrement et qui vont finir par prendre la poussière. Usitoo fonctionne sur base d'abonnements - 9 euros par mois - combinés à un système de points qui sont décomptés à chaque location d'un objet.

200 ménages abonnés

Après six mois d'existence, Frédéric Chomé, co-créateur de Usitoo, dresse un premier bilan : "Nous sommes très contents des débuts, malgré un nombre d’abonnés assez faible, 200 environ, pour l’instant. On espérait peut-être une croissance plus rapide, mais il faut le temps que les gens comprennent le concept. Nous sommes à la fois une bibliothèque d’objet et un service de livraison. La politique de l’abonnement n’est pas encore passée dans les mœurs, chez nous."

A 9 euros par mois, on s’attendait à une grande vague de personnes abonnées…mais la politique de l’abonnement n’est pas encore passée dans les mœurs

Sans doute ce principe de la bibliothèque, avec un abonnement à 9 euros par mois n’a pas encore été tout à fait intégré. Frédéric Chomé souligne d’ailleurs que, "à neuf euros par mois, on s’attendait à une grande vague de personnes qui allaient souscrire à un abonnement. En fait il a fallu beaucoup de rencontres physiques pour convaincre. Encore un peu de temps!" 200 ménages, c’est effectivement loin point d’équilibre estimé à 10.000 ménages.

Se tourner vers les entreprises

La réaction de Usitoo? Passer par des entreprises: " Avec des partenariats, on peut imaginer des comptes Usitoo, qui pourront être offerts à des employés, par exemple, mais aussi des guichets au sein des entreprises, utilisés par des voisins…Si on parvient aux 250, 300 entreprises partenaires, nous pouvons toujours viser les 10 mille ménages dans les deux ans et demi. " Et ce sera plus facile que de toucher les ménages un par un. Peu importe le secteur, "tant que l'entreprise a des valeur, parce que c'est imporant. Nous avons construit Usitoo avec l'envie de transformer la société. Ce qui est important, c'est d'avoir envie de diffuser l'économie de la fonctionnalité". 

Usitoo est en train de finaliser une levée de fonds qui devrait arriver dans le courant du mois de novembre. Objectif? Récolter 600.000 euros pour recapitaliser la start-up, et maintenir la structure à flot, le temps d'atteindre le point d'équilibre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK