USA : des anciens d'Amazon nommés à la direction de GameStop, égérie des internautes boursicoteurs

Le détaillant américain de jeux vidéo GameStop, dont l'action est très populaire au sein d'une communauté d'internautes adeptes de paris boursiers, a annoncé mercredi la nomination de deux cadres d'Amazon à la direction, dans le but de revitaliser cette entreprise à la santé financière chancelante.

Matt Furlong va devenir directeur général à la fin du mois en remplacement de George Sherman. Mike Recupero occupera lui le poste de directeur financier à partir de mi-juillet. Les deux hommes ont occupé pendant plusieurs années diverses hautes responsabilités chez le géant du commerce en ligne. "Ces nominations reflètent les efforts du conseil d'administration pour construire une entreprise technologique et pour investir dans de la croissance", a indiqué GameStop dans un communiqué.


►►► GameStop: Comment une horde d'investisseurs individuels a fait plier des grands fonds spéculatifs


L'arrivée de MM. Furlong et Recupero fait suite aux recrutements d'autres anciens dirigeants d'Amazon mais aussi de Google ces derniers mois.

Elle coïncide également avec l'accession de Ryan Cohen à la présidence du conseil d'administration de GameStop, qui a eu lieu mercredi lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe à Grapevine, au Texas.

Accélération de la transition numérique

Entré au conseil d'administration en janvier, M. Cohen, cofondateur du populaire site de ventes de produits pour animaux domestiques Chewy, souhaite nettement accélérer la transition numérique de l'entreprise, au détriment de la présence de boutiques en dur.

"Nous avons beaucoup de travail devant nous et cela va prendre du temps", a déclaré M. Cohen aux actionnaires, selon des propos retranscrits par le Wall Street Journal.

Le possible impact de M. Cohen sur le modèle économique de GameStop avait été l'une des raisons de la folle envolée du titre de l'entreprise à Wall Street en début d'année.

L'action était jusqu'alors surtout ciblée par de grands fonds d'investissement, pariant sur son effondrement. Mais une armée de boursicoteurs, adeptes des réseaux sociaux et du site Reddit, s'était liguée contre ces fonds "vautours" pour faire déjouer ces pronostics et faire s'envoler le prix du titre.

Après avoir atteint un pic de clôture le 27 janvier, l'action, cotée sous le symbole GME au New York Stock Exchange, a connu des hauts et des bas. Elle valait 302,56 dollars mercredi soir à la fermeture de Wall Street, soit une hausse de plus de 1.500% depuis le début de l'année.

GameStop a également annoncé mercredi ses résultats du premier trimestre 2021.L'entreprise y a affiché des revenus de 1,28 milliard de dollars, supérieurs aux attentes des analystes, mais elle a encaissé une perte nette de 66,8 millions de dollars.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK