Une nouveauté, la vente aux enchères d'immeubles par internet

Désormais, il suffira d'un clic de souris pour emporter les enchères et s'approprier la maison de ses rêves.  Mais il faudra, bien sûr, s'authentifier sur le site de transaction des notaires pour participer à la vente. C'est la carte d'identité de l'acheteur qui fera foi et c'est seulement après vérification du notaire chargé de la vente que l'acheteur pourra enchérir. Il pourra le faire à distance et cela pendant une durée de 3 semaines, autre chose que les ventes publiques traditionnelles et c'est à l'avantage du vendeur aussi puisque son bien aura loisir d'être proposé à un plus grand nombre de candidats potentiels, une formule qui doit encore faire ses preuves auprès du grand public. Elle coûtera plutôt plus cher aux notaires mais pas question de majorer les tarifs, comme le dit le notaire Damien Hisette: "C'est la nature même du notariat que de ne pas regarder à la rentabilité immédiate de chaque prestation mais uniquement la rentabilité globale de nos études. Ici, nous servirons mieux nos clients et donc nous pouvons croire que nous aurons par exemple, à terme, plus d'affaires."

L'effort des notaires devrait donc être payant, à condition que le public suive. On verra dans les prochaines semaines si notaclick.be rencontre le succès escompté.

 

Françoise Gilain

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK