Une ferme d'algues marines dans un parc éolien de la mer du Nord

Une ferme d'algues marines dans un parc éolien de la mer du Nord
Une ferme d'algues marines dans un parc éolien de la mer du Nord - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le consortium belgo-néerlandais "Wier&Wind" va tester au cours des deux prochaines années si des algues peuvent être cultivées à grande échelle dans le parc éolien offshore Norther, situé en mer du Nord. Ce dernier deviendrait alors le premier parc éolien offshore au monde à posséder une ferme d’algues marines.

Entre chaque éolienne, il y a de nombreuses grandes zones vides qui peuvent être utilisées pour la production alimentaire durable, comme les algues, considérées comme des "super aliments", remplis de protéines, de minéraux et de vitamines. L’espace inutilisé est donc ici mis à profit de manière optimale, soulignent les responsables du projet dans un communiqué diffusé mercredi.

"La demande mondiale d’algues marines est très élevée et son augmentation annuelle est estimée à 9% pour les années à venir. L’augmentation de la consommation d’algues est un moyen de lutter contre le changement climatique. Sa production ne nécessite ni terre, ni eau douce, ni engrais", explique-t-on.

L’entretien ou la récolte des algues serait en outre complémentaire à la gestion quotidienne d’un parc éolien offshore. "Presque tous les jours, un bateau navigue vers le parc éolien pour des opérations de maintenance, des inspections techniques ou des interventions urgentes. Si la récolte et l’entretien doivent être effectués dans la ferme d’algues, ces opérations peuvent avoir lieu en même temps", précisent les responsables.

Le consortium "Wier&Wind" regroupe notamment les entreprises Seaweed Harvest Nordsea, AtSeaNova, Murre Technologies et GEOxyz. Le projet de recherche est cofinancé par des fonds européens.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK