Une école de formation à l'intelligence artificielle ouvre ses portes à Bruxelles

Une école de formation à l'intelligence artificielle à Bruxelles
Une école de formation à l'intelligence artificielle à Bruxelles - © Belga

Akbar Nzeyimana a déjà suivi une première formation de six mois pour créer des sites web chez Becode. Il en est ravi, lui qui ne trouvait d’études en accord avec ses envies. « Je n’y connaissais rien en informatique. Chez Becode, j’ai appris pas mal de technologies, en commençant par du HTML. Après, je me suis formé à des technologies plus poussées », précise cet étudiant. Offrir une formation à tous à un métier pour lequel il y a de la demande est l’objectif de Becode. Aujourd’hui, cette école va un pas plus loin. Avec le géant, Microsoft, elle ouvrira l’AI School, une formation spécialisée en intelligence artificielle. Basée à Bruxelles, celle-ci sera ouverte à tout le monde, aucun diplôme spécifique n’étant requis et s’étalera sur une durée de 10 mois, dont 3 mois de stage en entreprise. Elle verra le jour en avril.

Mais comment est-il possible de former de manière performante ces futurs spécialistes en intelligence artificielle en si peu de temps ? En effet, le parcours classique pour accéder à ce type de métiers est un bachelier en informatique et un master. « Dans ce secteur, nous avons besoin de différents profils. C’est sûr que nous avons besoin d’ingénieurs pour faire le design des algorithmes et de créer des systèmes plus avancés. Mais, nous avons aussi besoin de multitudes de profils plus focalisées sur la pratique. Nous avons besoin de profils capables de combiner tous ces données et de faire des analyses primaires, par exemple » précise la CEO de BeCode Karen Boers.

Une formation complémentaire

Ce type de formation existe déjà dans les hautes écoles et les universités. Celle présentée vendredi par Microsoft et BeCode se veut complémentaire. « Nous constituons un nouveau vivier de talents », explique-t-elle. « Nous touchons un public qui n’est pas au mieux au sein de l’enseignement traditionnel. Sur les gens que nous avons déjà formés en codage, 70% avaient au maximum un diplôme du secondaire. »

Les deux entreprises ont l’intention d’ouvrir neuf écoles en Belgique et de former jusqu’à 500 personnes par an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK