Une des entreprises Dragone à La Louvière proche de la fermeture

Une des entreprises Dragone à La Louvière proche de la fermeture
Une des entreprises Dragone à La Louvière proche de la fermeture - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Les Productions du Dragon (PDD), entreprise de Franco Dragone implantée à La Louvière, seraient proches de la fermeture. Le syndicat socialiste Setca, qui a confirmé une information de Sud Presse, n'entrevoit aucune autre solution. Le département Dragone Costumes n'est toutefois pas concerné.

"Il y a franchement un problème aux Productions du Dragon (PDD) à La Louvière"

Plusieurs vagues de licenciements se sont déjà produites dans le passé: sur les 31 travailleurs, entre autres, communicants, infographistes, informaticiens, que comptaient la société au début 2018, il n'en reste que 19 dont 9 sont en préavis.

"Il y a franchement un problème aux Productions du Dragon (PDD) à La Louvière", indique-t-on au Setca. "Les vagues de licenciements ont commencé en mars 2018 avec 6 personnes. La volonté première des travailleurs était de négocier en interne et de ne pas médiatiser le dossier. C'est désormais chose faite avec l'article de la Nouvelle Gazette de ce jour. Au départ, l'entreprise comptait 31 travailleurs."

Une procédure en réorganisation judiciaire (PRJ) avait été lancée en 2017 dans le but de faire des économies. "La vague de licenciements du mois de mars devait permettre de retrouver un équilibre financier mais ce ne fut pas le cas. Les travailleurs avaient envie d'y croire car ils ont un attachement particulier à leur entreprise."

Délocalisation ?

Une réunion entre direction et syndicats a eu lieu il y a quelques semaines au cours de laquelle le Setca a demandé aux dirigeants de jouer cartes sur table quant au futur de l'entreprise. "La direction nous a dit que, malgré la volonté de sauvetage des Productions du Dragon à La Louvière, elle n'y était pas arrivée. On va donc vers une fermeture de l'entreprise sur La Louvière, c'est notre sentiment, même si la direction dit qu'elle veut garder un pôle d'activités à La Louvière." Selon Sud Presse, toutefois, la filiale canadienne des PDD à Montréal engagerait du personnel, ce qui fait craindre une délocalisation de l'activité.

Sur 19 personnes encore employées aux PDD, 9 sont actuellement en préavis. "Les 10 personnes devraient recevoir leur préavis à la fin octobre. Il semblerait, par ailleurs, que Franco Dragone souhaite garder une activité, notamment en termes de création de costume. Ce pôle n'est pas touché par la crise de l'entreprise et ne fait donc pas partie des négociations."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK