Une agence de notation européenne, ça ne va pas de soi

Les responsables comptaient principalement sur un soutien des grandes banques allemandes et françaises mais ont généré peu d'intérêt, selon FTD.

Le bureau de consultance espérait signer le contrat de création de l'agence, sous une forme d'association, pour la fin mars. Une agence de notation européenne devait permettre de contrer la domination de S&P, Fitch ou encore Moody's et de proposer une alternative européenne plus transparente.

Selon le journal allemand, le projet n'est pas totalement abandonné. Un petit groupe d'investisseurs de Francfort aurait montré un certain intérêt.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK