Un nouveau point de contact pour les victimes de fraudes, escroqueries ou tromperies

Un nouveau point de contact pour les victimes de fraudes, escroqueries ou tromperies
Un nouveau point de contact pour les victimes de fraudes, escroqueries ou tromperies - © Tous droits réservés

Que faire lorsqu’on est victime d’une fraude, d’une arnaque, d’une escroquerie ou d’une tromperie ? Quelles chances a-t-on de récupérer l’argent perdu ? A qui s’adresser et quelles démarches effectuer ? La victime, qu’elle soit un particulier ou une entreprise est parfois désemparée. Pour l’aider, le SPF Economie lance, avec d’autres administrations, un point de contact central où l’on recevra toutes les informations utiles.

Chaque année, 16 000 plaintes parviennent au SPF Economie, soit une quarantaine par jour. Parallèlement, d’autres services publics et la police reçoivent un nombre important de signalements relatifs à d’autres types d’arnaques qui ont trait, par exemple, à des produits alimentaires, à des médicaments, aux télécommunications ou aux finances.

Un point de contact central

C’est pour cette raison qu’est né le "pointdecontact.belgique.be". Là, plusieurs administrations et services collaborent pour orienter au mieux les plaignants, particuliers ou entreprises. Il s’agit du SPF Economie, de l’Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), de l’Afmps (agence fédérale des médicaments et produits de santé), du SPF Finances, de la Commission d’éthique pour les télécommunications, du SIRS (Service d’information et de recherche sociale) et de la police.

Ce point de contact est une plateforme en ligne où les consommateurs et entreprises peuvent signaler les fraudes, tromperies, arnaques ou escroqueries dont ils sont victimes. La plateforme est joignable sur https://pointdecontact.belgique.be/meldpunt/. Les particuliers et les entreprises sont invités à répondre à des questions concrètes pour décrire les faits dont ils sont victimes. Ils reçoivent ensuite une réponse reprenant un avis et/ou un renvoi à l’instance compétente pouvant les aider.

En principe, le point de contact ne règle pas le problème de la victime mais lui explique la procédure à suivre et l’instance à contacter pour obtenir réparation. Cependant, les autorités compétentes analyses les plaintes des victimes et ont le pouvoir d’initier une enquête si nécessaire.

Fausses factures, emails frauduleux, démarchage...

Le site est conçu pour guider la victime et l’aider à formuler sa plainte. Diverses catégories d’arnaques sont décrites et peuvent être sélectionnées par la victime pour l’aider dans sa démarche: piège de l’abonnement caché, démarchage téléphonique, tickets de spectacles non reçus, reconduction tacite de contrat, mails non sollicités, travail frauduleux, travail au noir, vente par téléphone, problèmes de garantie commerciale, fausses factures, affichage de prix incorrect, etc.

Le service est d’abord conçu pour un accès via internet. Cependant, les consommateurs et les entreprises peuvent aussi contacter l’inspection économique par courrier ou au numéro gratuit 0800/120 33.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK