Un Franco-Libanais nommé secrétaire général de l'alliance Renault-Nissan

L'ingénieur franco-libanais Hadi Zablit, en juin 2018 à Rouen (France)
L'ingénieur franco-libanais Hadi Zablit, en juin 2018 à Rouen (France) - © CHARLY TRIBALLEAU

Hadi Zablit, un ingénieur franco-libanais actuellement chargé de l'innovation de rupture pour Renault-Nissan-Mitsubishi, a été choisi pour occuper le nouveau poste de secrétaire général de l'alliance automobile franco-japonaise, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information du Figaro.

M. Zablit, diplômé de Polytechnique et de l'Insead, avait démarré sa carrière au sein du groupe au losange en 1994, avant de rejoindre en 2000 le Boston Consulting Group, où il était devenu chef de file du secteur automobile pour l'Europe et codirecteur de la pratique mondiale de l'innovation.

Revenu chez Renault en 2017, il occupait depuis mars 2018 les fonctions de directeur "business development" de l'alliance. Il était notamment chargé des partenariats dans les domaines des nouvelles technologies, des services de mobilité et des innovations de rupture.

Ce dirigeant de 49 ans est membre du comité de direction du groupe Renault.

En tant que secrétaire général de l'alliance, il sera chargé de coordonner les nouveaux projets de coopération industrielle annoncés vendredi par les trois partenaires avec l'objectif d'améliorer leur efficacité opérationnelle et leur rentabilité.

Ces projets incluent notamment la programmation commune de futurs véhicules et la convergence des technologies.

Ces décisions marquent un nouveau départ pour le partenariat paralysé depuis un an par les déboires judiciaires de son ancien patron, Carlos Ghosn.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK