Un docker sur huit testé positivement à la drogue

Un docker sur huit testé positivement à la drogue
Un docker sur huit testé positivement à la drogue - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Lors d’un contrôle mené jeudi après-midi sur l’usage de drogue dans le milieu ouvrier portuaire, cinq des 41 conducteurs testés, l’ont été positivement. C’est la dixième fois depuis 2012 que les services de police organisent une telle opération, intitulée « Portus ».

La police locale de Bruges a effectué son action jeudi entre 13h45 et 18h15, dans le port de Zeebrugge, en collaboration avec la police fédérale de la route et de la navigation ainsi que la douane. L’accent était mis sur le trajet travail-domicile et la conduite d’un véhicule pendant les heures de service.

Sur les 41 voitures contrôlées, 22 conducteurs ont été en contact avec des drogues. « Cela ne signifie pas qu’il s’agit de 22 consommateurs. Des traces de drogue peuvent se retrouver dans des véhicules car ceux-ci sont souvent échangés en zone portuaire. C’est le procédé d’échantillonnage que nous utilisons qui contribue à gonfler ces chiffres », explique Lien Depoorter de la police brugeoise.

En revanche, cinq automobilistes ont bien été testés positifs à la drogue et un procès-verbal a été dressé pour possession d’arme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK