Un cadre pour les plateformes d'échange de cryptomonnaies à l'étude

Johan Van Overtveldt (N-VA), ministre des Finances.
Johan Van Overtveldt (N-VA), ministre des Finances. - © THIERRY ROGE - BELGA

Le succès du bitcoins inspire les escrocs à lancer des monnaies virtuelles frauduleuses. En un an, l'inspection économique a déjà reçu 336 signalements à ce sujet, rapporte De Tijd mardi. Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), planche sur un statut pour les plateformes d'échange de monnaies virtuelles.

Les 366 signalements d'escroqueries ont été enregistrés en un plus d'un an, d'octobre l'an passé au 9 novembre dernier, selon les données de fournies par le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) au député N-VA Peter Dedecker. La FSMA a depuis 2015 déjà reçu 34 plaintes également au sujet des cryptomonnaies.

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), a pour sa part affirmé dans une autre réponse à une question parlementaire que son cabinet , avec la FSMA et la Banque nationale, oeuvre à établir un cadre légal et un statut pour les plateformes d'échanges, de même que pour les intermédiaires et les fournisseurs de portefeuille de cryptomonnaies.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK