Un bug sur un logiciel entraîne des prix négatifs de l'électricité

Un bug sur un logiciel entraîne des prix négatifs de l’électricité
Un bug sur un logiciel entraîne des prix négatifs de l’électricité - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Une situation exceptionnelle s’est produite sur le marché de l’électricité. En raison d’un bug sur un logiciel, une partie du couplage du réseau électrique européen a connu des problèmes avec pour conséquence des prix négatifs sur le marché professionnel de l’électricité en Belgique : -133 euros/MwH, indique vendredi Elia, gestionnaire du réseau.

Pour des raisons encore inconnues, un problème de logiciel est apparu lors du couplage sur les marchés européens de l’électricité. Les enchères automatiques des prix de l’électricité n’ont pas pu se faire. En conséquence, une autre méthode, non automatique, a dû être appliquée aux marchés de l’électricité.

En Belgique, certainement en raison du vent, l’électricité était en excédent mais n’a pas pu être exportée. Le prix de gros pour l’électricité, vendue demain, a donc baissé de 133,56 euros par MwH.

Selon Elia, il s’agit d’une "situation très exceptionnelle" sur le marché de l’électricité. Les consommateurs ordinaires ne le remarqueront pas, a ajouté un porte-parole d’Elia.

Des prix extrêmement négatifs ont aussi été confirmés chez Engie Electrabel, l’exploitant des centrales nucléaires belges. "Très exceptionnel et très regrettable", a souligné la porte-parole d’Engie Anne-Sophie Hugé. En l’état actuel des choses, Electrabel envisage de réduire la capacité de ces centrales. "En raison de ce signal de prix mais naturellement dans la marge de ce qui est possible". On ne sait pas quelles centrales pourraient être concernées ni de combien la capacité pourrait être réduite. S’il est possible d’exporter samedi, alors Electrabel le fera, ajoute la porte-parole.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK