Umicore recherche les causes de la hausse de la pollution à Hoboken

Des niveaux très élevés de métaux lourds - notamment du plomb, du zinc et de l'arsenic - ont été mesurés au début de l'été.
Des niveaux très élevés de métaux lourds - notamment du plomb, du zinc et de l'arsenic - ont été mesurés au début de l'été. - © JASPER JACOBS - BELGA

L'entreprise métallurgique Umicore confirme jeudi qu'une augmentation des niveaux de métaux lourds a de nouveau été enregistrée en juin dans la zone autour de son usine à Hoboken, près d'Anvers. Il ne s'agit pas d'un problème persistant, estime la société. Une enquête est en cours pour en trouver la cause.

Des niveaux très élevés de métaux lourds - notamment du plomb, du zinc et de l'arsenic - ont été mesurés au début de l'été à proximité de l'entreprise, écrit jeudi De Morgen. Ces trois dernières années, des valeurs plus élevées ont été uniquement mesurées en février dernier.

Nous avons identifié l'augmentation en juin

"Nous avons identifié l'augmentation en juin mais n'avons reçu les résultats que très récemment", explique la porte-parole d'Umicore, Marjolein Scheers. "Nous avons inclus ces valeurs dans l'enquête qui doit déterminer si une source sur le site a contribué à la hausse des mesures dans la poussière. Il est donc important que nous sachions précisément ce qui a causé cette augmentation."

En juillet, l'entreprise avait annoncé qu'elle prendrait des mesures de sécurité préventives supplémentaires sur son site, à la suite de plusieurs incendies et de l'augmentation des niveaux de plomb chez les enfants de la région.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK