Ukraine: la Bourse de Moscou se reprend, les autres aussi

Image d'illustration
Image d'illustration - © TORU YAMANAKA - BELGAIMAGE

La Bourse de Moscou était en hausse de plus de 3% mardi matin, après son plongeon de plus de 10% la veille provoqué par la panique des investisseurs face aux conséquences de l'intervention russe en Ukraine pour l'économie russe.

Vers 06H20 GMT, le Micex grimpait de 3,20% et le RTS de 3,30%.

Les marchés regagnaient du terrain après leur dégringolade lundi. Le Micex et le RTS ont clôturé respectivement en baisse de 10,79% et de 12,01%.

Plusieurs valeurs qui s'étaient effondrées lundi étaient en hausse dès l'ouverture, comme la banque semi-publique Sberbank (+2,50%) ou le géant gazier russe Gazprom (+3,60%).

Le rouble se renforçait aussi. Il avait atteint lundi des niveaux historiques de faiblesse face à l'euro et au dollar.

Vers 06H05 GMT, l'euro valait 49,90 roubles et le dollar 36,29 roubles.

Les marchés financiers russes, déjà fragilisés depuis de nombreuses semaines par la politique monétaire des Etats-Unis ainsi que la crise ukrainienne, ont littéralement paniqué lundi face à l'intervention russe en Ukraine et les menaces de sanctions occidentales, qui risquent d'affecter les relations commerciales de la Russie avec ses partenaires.

Face à la situation, la banque centrale a annoncé une hausse surprise et très nette de son taux directeur (7% contre 5,5% auparavant) pour rétablir la "stabilité financière".

Et les autres bourses ?

Les autres bourses avaient également souffert de la situation en Ukraine lundi. Mais ce mardi, la Bourse de Paris a ouvert en nette hausse (+1,13%). Le Bel 20 lui aussi se reprenait.

De son côté, la Bourse de Tokyo, qui avait débuté la séance de mardi en repli également à cause de la crise en Ukraine, a vite changé de direction et l'indice Nikkei a terminé en hausse de 0,47% grâce à un recul du yen.

En début de journée, le Nikkei des 225 valeurs vedettes perdait près de 100 points mais le déclin s'est atténué et il est remonté ensuite pour finir sur un gain de 69,25 points à 14 721,48 points.

L'indice élargi Topix de toutes les valeurs du premier tableau a pour sa part achevé la séance en hausse de 7,35 points (+0,61%) à 1204,11 points.

Le billet vert s'échangeait alors autour de 101,80 yens et l'euro aux environs de 140,05 yens, les deux en hausse par rapport à leurs cours de tout début de journée.

La séance a été assez peu active, avec 1,9 milliard de titres échangés sur le premier marché.

Les places financières mondiales sont angoissées par la dégradation de la situation en Ukraine où la Russie avance peu à peu ses pions en dépit des mises en garde de la communauté internationale, mais les investisseurs à Tokyo semblent exclure le scénario d'un important conflit armé, d'après des intervenants.

 

Voyez l'évolution des bourses en direct

 

Avec agences

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK